AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Livre d'Or  

Partagez | 
 

 Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice

Aller en bas 
AuteurMessage
Noëlle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6040
Localisation : Au pied des Pyrénées centrales
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   Jeu 30 Sep 2010 - 18:42

Créer un index sous OpenOffice writer

A – Marquer les entrées d'index.
1. Sélectionner le mot (ou le groupe de mots) devant servir comme entrée d'index.
Tout le monde reconnaît à l’audition une flûte
2. Insertion > Index et tables > Entrée.

3. Cocher la case Appliquer à tous les textes.
4. Modifier éventuellement le mot (supprimer le pluriel, par exemple)
5. Insérer.
6. Pour marquer les entrées d'index suivantes, sélectionner le mot puis cliquer sur Insérer.
7. Fermer.

B – Insérer la table d'index.
1. Amener le point d'insertion à la fin du texte, et insérer un saut de page
2. Insertion > Index et tables > Index et tables

3. Dans l'onglet Index, sélectionner Type > Index lexical puis saisir le titre souhaité
4. Dans l'onglet Entrées,

Aller dans la partie Structure cliquer sur le bouton T et cocher Aligner à droite.
5. OK.

C - Supprimer une entrée d'index en utilisant l'outil de recherche:
1. Amener le point d'insertion à gauche d'un des mots marqués comme entrée d'index.
2. Aller sur Édition > Entrée d'index...

3. Utiliser les boutons < ou > pour trouver l'entrée d'index à supprimer.
4. Supprimer.
5. Répéter les étapes 3 et 4 pour supprimer une autre entrée d'index.
6. Fermer.

D - Mettre à jour la table d'index :
1.1 clic dans la Table d'index.
2.Clic droit et Actualiser l'index.

VOIR L'EXEMPLE D'INDEX A LA FIN DU TEXTE SUIVANT. Bien entendu, mon texte n'avait que 2 pages !!! et les n°s de pages sont mal alignés.

INSTRUMENTS À VENT
Tout le monde reconnaît à l’audition une flûte d’un trombone; il est moins sûr qu’il en soit de même d’un hautbois et d’un cor anglais. L’écoute permet seule de saisir ce qu’aucune description n’enseignera jamais.
Le dynamisme sonore des instruments à vent – bois et cuivres –, bien plus ample que celui des cordes, est l’une de leurs principales caractéristiques. Partant du pianissimo, avec sourdine, timbre éteint et voilé, ils vont jusqu’à sonner en un fortissimo éclatant. Ce dynamisme que possèdent excellemment les cuivres, mais aussi la clarinette ou le saxophone, leur donne une place intermédiaire entre les cordes et les plus puissantes percussions. Trompettes et timbales s’accompagnent souvent mutuellement pour souligner quelque figure rythmique essentielle ou ponctuer le discours. Les vents se fondent aux archets ou dialoguent avec eux. S’ils concertent en solistes, cuivres et bois peuvent être aussi caressants qu’un violon ; s’ils s’allient en fanfare, leur force est évidente et il est impossible d’échapper à l’entraînement rythmique qu’ils imposent. De nos jours, les instruments à vent, en partie en raison de leur emploi en jazz, en partie en raison des nouveaux modes de jeu et aussi du fait de l’importance accrue du timbre dans les idiomes modernes, connaissent une vogue remarquable.
Le concerto pour instrument à vent apparaît vers la fin du XVIe siècle à Venise. L’Italie, que l’on imagine souvent comme le pays des cordes par excellence, est tout autant, sinon plus, celui des vents. Marc Pincherle a rappelé aussi que l’emploi de ces derniers pour leur qualité de timbre caractérise le Bach descriptif. Les premiers concertos français furent écrits pour eux, tant le concerto grosso (Joseph Bodin de Boismortier, Concerto pour cinq flûtes, 1727 ; Concerto à cinq parties – flûte, violon, hautbois, basson et basse –, 1732) que le concerto pour soliste (du même, Concerto pour basson, 1732).
L’homme musicien a imaginé à profusion des formes d’instruments à vent; la seule énumération en serait fastidieuse et obligatoirement non exhaustive. Nous intéressent ici les quelques instruments que l’Occident a adoptés et perfectionnés avant tout pour son orchestre symphonique. On ne parlera point des anches libres (accordéon, harmonica, harmonium), ni de l’orgue (instrument à vent à clavier) et peu de la flûte, déjà étudiée.
Origine et description élémentaire
L’iconographie et l’archéologie font remonter la facture des instruments à vent à la préhistoire. Une flûte en os percé de trous fut découverte en Pays basque (Isturitz) et daterait de quelque 20 000 ans avant J.-C. On possède d’autres flûtes paléolithiques (aurignaciennes et magdaléniennes) et néolithiques (Danemark), ainsi que des trompes irlandaises et danoises de l’âge du bronze. Le bassin méditerranéen (Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome) a laissé de très nombreux vestiges d’instruments à vent. Les études organologiques, cependant, n’apparaissent qu’avec Sebastian Virdung, Lodovico Zacconi, Michael Praetorius, Marin Mersenne ou Martin Agricola.
L’invention de l’anche fut une étape majeure de l’histoire de la facture des bois, que la languette soit taillée directement dans la paroi de l’instrument ou indépendante de celui-ci et fixée à lui. Pour les cuivres, l’invention du piston qui permet la gamme chromatique tempérée a été assurément un moment essentiel de leur évolution technique. Grâce au mécanisme du piston, la colonne d’air est écartée de sa route ordinaire et passe dans un tube additionnel dont la longueur est calculée pour qu’apparaissent de nouvelles fondamentales et leurs harmoniques.
Les instruments à vent sont des tubes sonores, dans lesquels le souffle de l’exécutant met en mouvement l’air qu’ils contiennent. La colonne d’air vibre différemment s’il s’agit d’instruments à bouche, à anche, à embouchure. Dans les premiers, le souffle meut la colonne d’air grâce à une ouverture circulaire ou longitudinale ; dans les seconds (hautbois, clarinette, saxophone), l’anche simple ou double oscille et fait vibrer la colonne d’air; dans les derniers (cor, trompette, trombone), les lèvres mêmes de l’exécutant jouent le rôle de l’anche vibrante.
Les vents sont tous des tuyaux ouverts et ils produisent donc les harmoniques dans leur ordre naturel ; la clarinette fait cependant exception, car son tube cylindrique se comporte comme un tuyau fermé et donne les harmoniques impairs. Les bois sont des instruments à trous et à clés, mécanisme grâce auquel on monte la gamme chromatique en modifiant la forme et le comportement du volume de la colonne d’air. C’est surtout Theobald Böhm (1794-1881) qui a mis au point ce système de trous, d’anneaux et de clés. Les cuivres, instruments à embouchure, sont presque toujours munis de pistons et tout le monde connaît le trombone à coulisse.
Beaucoup d’instruments à vent sont dits transpositeurs: pour eux, la note écrite sur la partition ne représente pas la note réelle (son émis). Convenant que l’ut est la fondamentale de l’instrument, si celui-ci est en fa, la note écrite ut donne la note réelle fa.
Les bois
Les anches doubles : la famille des hautbois
À côté des cornemuses, des cromornes, des musettes et des bombardes, les divers chalumeaux (haulx-bois opposés aux bas-bois précurseurs des bassons) sont les ancêtres à la fois des hautbois à perce conique et à anche double et des clarinettes à perce cylindrique et à anche simple. Ils furent très répandus au Moyen-Âge et à la Renaissance. Perfectionnés en France au milieu du XVIIe siècle, ils deviennent l’un des instruments favoris des compositeurs. De Lully à Beethoven, le hautbois est en effet, avec le violon, l’instrument soliste le plus admiré. Il chante avec douceur ou pathétique ; il peut avoir du mordant ; sa puissance et son coloris ne varient certes pas autant que ceux des autres bois, mais son pouvoir expressif possède une gamme suffisamment riche pour exprimer la plainte (Symphonie fantastique, Berlioz, 1830), la sérénité religieuse (mainte aria de Bach), la joie amoureuse (déclaration d’amour d’Holoferne dans Juditha triumphans, Vivaldi, 1716), sans parler du caractère agreste et pastoral exploité à satiété. En musique de chambre, le timbre du hautbois s’impose par sa fraîcheur incisive, et l’instrument sait être le « soprano mélancolique » de l’orchestre. Les hautbois furent introduits à l’Opéra dès sa fondation (pastorale de Pomone, Robert Cambert, 1671).

INDEX DES MUSICIENS ET DES INSTRUMENTS
anche -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1, 2
Berlioz -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------2
Boismortier (Joseph Bodin de) -----------------------------------------------------------------------------------------1
Cambert (Robert) -----------------------------------------------------------------------------------------------------------2
clarinette -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1, 2
cor anglais -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------1
flûte -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1
hautbois -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1, 2
saxophone -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------1
trombone -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1, 2
trompette -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------1
Vivaldi -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------2

___________________________________________________________________________________
Nul ne sait tout, mais à plusieurs, on trouve !
---------------------------------------------------------
Mini-portable Asus EeePC 1001 PXD,
Processeur intel Atom N455
Ram 1024, DD 320 Go
Windows 7 premium familial
Avast ed. familiale
CCleaner, Malwarebyte's-antimalware, Windows defender, Spybot SD
Revenir en haut Aller en bas
tintindu76
Fidèle du forum
Fidèle du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1316
Localisation : FRANCE; le havre
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   Jeu 30 Sep 2010 - 18:56

EDIT: Déplacement dans la partie TUTO.

Revenir en haut Aller en bas
Noëlle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6040
Localisation : Au pied des Pyrénées centrales
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   Jeu 30 Sep 2010 - 18:59

Dans "d'autres tutos", on n'a prévu que de mettre des adresses de site...
ça serait gentil de penser que j'ai réfléchi, non ? heureux
Mais je vais faire quelque chose.
Bisous et merci quand même, Tintin

___________________________________________________________________________________
Nul ne sait tout, mais à plusieurs, on trouve !
---------------------------------------------------------
Mini-portable Asus EeePC 1001 PXD,
Processeur intel Atom N455
Ram 1024, DD 320 Go
Windows 7 premium familial
Avast ed. familiale
CCleaner, Malwarebyte's-antimalware, Windows defender, Spybot SD
Revenir en haut Aller en bas
tintindu76
Fidèle du forum
Fidèle du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1316
Localisation : FRANCE; le havre
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   Jeu 30 Sep 2010 - 19:16

Oupps, désolé Noëlle. Pourtant j'ai déjà créer des tuto dans cette rubrique. Fais donc comme tu le sens sourire
Revenir en haut Aller en bas
Noëlle
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6040
Localisation : Au pied des Pyrénées centrales
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   Ven 1 Oct 2010 - 7:36


OK Tintin. Je vais aller voir ça et faire le nécessaire. Merci

___________________________________________________________________________________
Nul ne sait tout, mais à plusieurs, on trouve !
---------------------------------------------------------
Mini-portable Asus EeePC 1001 PXD,
Processeur intel Atom N455
Ram 1024, DD 320 Go
Windows 7 premium familial
Avast ed. familiale
CCleaner, Malwarebyte's-antimalware, Windows defender, Spybot SD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Créer un index dans le traitement de texte OpenOffice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RESOLU works suite 2004 (word) non installé ??
» Quip : un logiciel de traitement de texte collaboratif
» Liens inactifs dans Outlook Express
» Redirection avec htaccess sauf un dossier
» compteur php dans page générée par e-anim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ordi-facile :: des tutos (= tutoriels, marche à suivre...) :: d'autres tutos-
Sauter vers: